2004 – Création du skyblog la-tchoutchouka

2007 – Le skyblog la-tchoutchouka dépasse les 500 000 visites

2009 – Création du Tshirt « Salem-Aleikoum » (La majorité des fonds sont versés à diverses associations humanitaires qui oeuvrent contre les guerres et la misère dans le monde).

2010 – Participation à la série littéraire urbaine de l’auteur Rachid Santaki pour présenter la sortie de son roman Les anges s’habillent en caillera (Editions Moisson Rouge Parution : 21/01/2011)

2014 – Sortie du premier roman « À chaque pied sa babouche » en version papier ainsi qu’en version numérique et Ebook

Juin 2017 – Sortie du second roman « Les lionnes de Tanger »

 

**

Et à tous ceux qui me demandent si je vais continuer à écrire après mon premier roman je leur répondrai : Avez-vous vu un arbre s’arrêter de pousser après avoir fait fleurir sa première feuille…

**

 

Été 1984, la vie de Yaniss la-Tchoutchouka débute à Bordeaux. Natif du sud, il grandit à Montpellier. Celui qui est surnommé « petit poisson clown à plume » ou plus tendrement « Nemo » aime écrire. Sur le web, il crée son skyblog en 2004 avec Nemo pour emblème. Ce skyblog lui vaut plus de 500 000 visites en 2007. Tout y passe : chroniques ironiques, scènes réalistes, vécu humoristique… La société actuelle, son quotidien, sa famille l’inspirent, notamment ses cinq petites soeurs. Passionné par la calligraphie arabe, l’écriture urbaine et le graffiti, Yaniss la-Tchoutchouka crée en 2009 un t-shirt et dessine un logo de sa main pour véhiculer son image et ses écrits sur le web. La majorité des fonds seront versés à diverses associations humanitaires qui oeuvrent contre les guerres et la misère dans le monde. Au fil des années son écriture se rapproche de la poésie. En 2010 il participe à la série littéraire urbaine pour lancer le roman policier de l’auteur Rachid Santaki « Les anges s’habillent en caillera ». La même année Yaniss la-Tchoutchouka se lance dans l’écriture de son premier roman qui voit le jour l’année 2014. Avec pour titre  » A chaque pied sa babouche ». Le jeune auteur nous plonge dans un monde qui tourne autour de sa plume, ses babouches et son univers oriental. En 2017 Yaniss la-Tchoutchouka sort son second roman tiré d’une histoire vraie qui se déroule au Maroc entre drogue, prison, police et corruption : « Les lionnes de Tanger ».

***

image2